La déclaration de principe n'est pas encore adoptée...

Publié le

Telos publie une tribune de Laurent Bouvet, professeur de sciences politiques

Cette analyse me parait sévère, même si quelques défauts de la déclaration de principe sont bien identifiés :

- tout d'abord la déclaration n'a pas été mal reçue, elle n'a pas vraiment déchainé les passions, mais ce n'était pas son but. Elle a été relayée, et continuera à faire parler d'elle.

-et l'auteur oublie que ce n'est qu'un projet. Elle peut encore être amendée, il aurait d'ailleurs pu proposer quelques pistes concrètes. On sait que déjà un article a été ajouté sur la défense des droits des femmes. On trouve des propositions ici par exemple.
Donc son avis définitif porte sur un texte qui ne l'est pas.

-compte tenu de ce qu'est une déclaration de principe, elle est plutôt bonne, et notamment sur la formulation, on a vu bien pire. Elle n'est pas là pour donner les réponses, ni pour décrire un PS fantasmé qui n'existe pas. Il s'agit donc bien de l'Etat actuel du PS, qui s'éveille, sans être encore en train de gravir les sommets.


Que donnera le texte final ? Les guesdistes tenteront-ils de l'infléchir ? Les poissons pilotes de l'Elysées tentent en tous les cas de semer la zizanie en ce sens, comme le souligne Auteuil. Peut-être sera t-elle également précisée, améliorée sur certains points ?

A voir, proposons des amendements dans nos sections, dans nos courants...

R2D2

Publié dans Rénovation du PS

Commenter cet article