R2 balance entre Ségolène et DSK

Publié le par Réformisme et rénovation

R2 et le candidat socialiste :




Dans le groupe, un consensus semble se constituer : l'un ou l'autre, mais en appelant a une synergie claire entre DSK et Segolene Royal, comme l'exprime bien par exemple Léoneck : « Bonjour à tous Militant au PS (Toulouse section 12) et membre actif depuis sa création de R2 (Réformisme et Rénovation) issue de la motion IV de Jean-Marie Bockel, je viens de prendre la décision de m'inscrire au Comité de Soutien de DSK.
Convaincu que la candidate du PS sera élue à la Présidence de la République Française, je
souhaite donner à DSK le poids nécessaire pour lever toute ambiguïté sur le programme
socio libéral de notre future Présidente.
Amitiés Léoneck »

Chacun a sa préférence et la défend, certains étant impliqués dans les comités de soutien à Dominique Straus-Kahn ou dans « désirs d'avenir ». Ainsi par exemple : http://rfrn.over-blog.com/categorie-813617.html


Alors que Jean-Marie Bockel s'est lui légitimement prononcé pour DSK, tout en reconnaissant l'intérêt de la candidature de Mme Royal http://rfrn.over-blog.com/article-3759400.html,

le courant Réformisme et rénovation ne prendra pas une position publique en faveur de l'une ou l'autre, en appelant à l'union réformiste pour la suite.

En attendant, nous essayons encore de nous convaincre les uns les autres.


Quelques sections locales de R2 ont fait connaître leur préférence :


« Le groupe Nord R2 autour de Bernard Delebecque s'est finalement positionné en faveur de Segolene Royal, tout en appelant a une synergie claire entre DSK et Segolene Royal. C'est la chance du P.S de constituer enfin un vrai courant reformiste.

 

Je crains que DSK se soit declare trop tard et qu'il tarde a briser l'armure malgre son immense talent. La force de segolene c'est sa liberte de parole, sa capacite a aborder les sujets sans biaiser et de parler clair. Certains iront jusqu'a dire simpliste ...c'est un risque a ne pas sous-estime mais qui fait mouche dans l'electorat populaire . Ces derniers n'ont que faire de nos savants bardes de tant de titres mais qui au final ne font pas reculer la misere dans laquelle ils vivent ts les jours !!. »



« Un message d'Angers pour vous dire que les militants de la motion 4
hésitent entre Dominique Strauss Kahn et Ségolène Royal.
A titre personnel, si j'ai été séduit par les positions de S Royal sur
le blairisme et par son discours sur l'éducation à Angers.
Toutefois, ses positions me semblent moins claires actuellement. Elle
a notamment financé par sa région l'université d'été d'attac...

DSK, est revenu clairement vers des positions sociales démocrates. Son
discours devant les jeunes strauss-kahnienns à Cergy en juin m'a
rassuré. Bref, je voterai à titre personnel pour DSK le 16 novembre, car il est
le plus proche de mes positions.
De Plus, je souhaite vraiment qu'il soit devant Laurent Fabius lors du
vote. Ce n'est pas gagné d'avance, car les fabiusiens ont bcp de
réseaux dans le parti. D'ailleurs, ils sont très virulents, menaçant de se présenter aux
législatives malgré le vote des militants (encore), harcelant des
responsables de section. Ils ont d'ailleurs fait adhérer bcp de monde. »


« Les membres R2 de Toulouse se sont réunis.
Concernant le choix du candidat, DSK est ici pour l'instant majoritaire, mais en attente de la suite des débats pour faire nos choix définitifs et dans une optique d'union avec Ségolène Royal ensuite. Voici quelques questions que nous nous sommes posées :
Faut-il essayer de faire passer Ségolène au premier tour ? Au contraire est-il préférable qu'il y ait un second tour pour permettre les débats, les négociations, les ralliements ? Quelle est la capacité de chacun à débattre et à gagner ensuite face à probablement Sarkozy ? Il est par ailleurs je pense important que DSK soit devant Fabius au premier tour. Mais un deuxième tour peut-on offrir la victoire à un DSK soutenu par Fabius, à nouveau dans le camp des vainqueurs ? Ségolène présidente, DSK premier ministre ? »


Au dela de ce choix difficile entre deux candidats, se dégage toutefois le rejet du troisième, Laurent Fabius, ainsi que l'exprime un membre dans ce message : http://rfrn.over-blog.com/article-4119034.html


Rien n'est joué, vive le débat !

Commenter cet article