La Rochelle : un petit pas en avant

Publié le par Réformisme et rénovation

C'est une très belle ville. Ce qui ne gâche rien.

Ces quelques jours furent très intéressants. Beaucoup de monde, apparemment plus que les années précedentes. Notamment des  jeunes et des nouveaux adhérents. De nombreuses personalités socialistes evidemment...

A l'occasion de ces universités d'été, DSK semble s'être enfin "laché" un peu à nouveau, produisant un discours plus dans notre sens que ces derniers temps.  Nous sommes souvent en phase avec lui au niveau économique, gestion de l'Etat... et avons des proximités avec Ségolène souvent sur les questions sociétales, sur un nécessaire élan de rénovation du parti.
Annecdote : A l'occasion d'un repas en terrasse, nous jouxtions Mélenchon et ses bras droits. Nous étions plus nombreux qu'eux, c'est peut-être un signe. Et nous nous sommes fait la réflexion que finalement nous sommes surement en meilleure position que lui actuellement. Il y a un ans c'était sa grande victoire et notre défaite sur le traité constitutionnel. Aujourd'hui les partisans de Fabius n'ont pas pris le parti, et sont entrés dans une lente stagnation-décadence. Au contraire nos idées semblent avoir progréssées, avec les audaces de Ségolène, le retour de DSK maintenant, et surtout l'affaiblissement du NPS et de Fabius. Egalement un apport important de nouveaux militants, potentiellement intéressant.

La présence de 8 militants actifs de R2 nous ont permi de tracter abondamment. Nous avons également élaboré un nouveau tract plus simple, plus abordable au premier regard en cours de week-end. 

Nous avons courageusement distribué environ 2000 tracts. Souvent distribués par deux, ils ont ainsi été flanqués dans les mains de 1000 à 1500 personnes.

Nous avons été plutôt agréablement surpris. Un quart des gens ne prennent pas sans vraiment savoir qui tracte. Ensuite, 60% des gens prennent, sans le lire immédiatement. ( combien le lisent ou le parcourent ?)
Pour les autres, certains refusent après avoir demandé qui nous sommes ( 10%), de manière généralement correcte, parfois avec un petit geste de mépris  ou  de  manière  ostentatoire. Mais il n'y a pas eu d'incident notable.  Quant aux 30% qui prennent en sachant qui nous sommes ( parfois vaguement) ou après avoir demandé, nous avons eu un écho plutôt favorable.
Outre les partisans de Ségolène ou ceux de DSK qui essaient de convaincre le tracteur qu' avec nos idées il faut se tourner vers leur candidat, une quinzaine de personnes nous ont signifiés leur intérêt direct (je suis avec vous, ah oui c'est bien, j'aime bien Bockel, je suis déjà inscrit sur votre boucle mail, je serai bien venu à la réunion...).
Mais également d'assez nombreux témoignages de "proximité". ( On est proche, vous dites ce que l'on ne peut pas dire, c'est intéressant, sur de nombreux points on dit pareil...). Notamment chez des partisans de DSK.
Mais en ces périodes "intenses", on sent que les courants, même petits, sont en concurrence, qu'il y a de la tension. La proximité d'idée produit de la sympathie, mais pas pour l'instant en tout cas une adhésion chez certains, pas avant la désignation du candidat.

Vendredi soir, Jean-Marie Bockel a été invité et s'est rendu au meeting de DSK. Plusieurs personnes nous l'ont fait remarquer de manière positive.

Un comuniqué de presse a été distribué aux journalistes, et nous avons tractés à de nombreuses cartes de presse. Certains se sont dit intéressés par la réunion mais ne sont finalement pas venu. Ce qui ne nous a pas vraiment surpris, d'expérience, ils promettent beaucoup...

Un communiqué, une dépêche dans la presse serait une belle récompense de cet effort. Ce n'est evidemment pas assuré.

Par contre, nous avons montré que nous étions là, avec une présence physique en tractant vendredi de 16h30 à 20h et le samedi de 11 à 15h, puis de 16h à 17h, jusqu'à 5 personnes en même temps; avec les tracts distribués. Ainsi le soir, avant la réunion, un des participants, avec un petit accent du nord cherchant le lieu s'est vu répondre par Julien Dray : "Tu cherches les partisans de Bockel? Il me semblait bien reconnaitre un petit accent anglais..." Cette boutade aigre montre cependant que celui-ci savait qui nous sommes et où nous nous réunissions...


Concernant ensuite notre réunion :
Nous étions 21, dont 10 R2 , plus Jean-Marie Bockel qui nous a rejoint.
 Effectivement nous pensions être plus nombreux, au vu des retours du terrain, avec plusieurs promesses déçues. Pour l'expliquer, tout d'abord le fait que nous ayons connus tardivement le lieu de rendez-vous,  qu 'une moitié des tracts ne contenaient pas.  Mais surtout, c'était assez éloigné des lieux, pas si facile à trouver pour des non-Rochelois. La flemme l'a donc emporté parfois.

Après un tour de table de présentation, et quelques mots de JF pascal, JM Bockel a pris la parole, parlant de comment il était venu à ces idées, de l'histoire de gauche moderne-motion4-R2. Il a ensuite bien défendu sa vision, de manière claire. Puis parlé de la présidentielle. (des éléments intéressants chez Ségolène et DSK, et quelques réserves des deux cotés, pas de position arrêté encore.) Nous avons été content de cette prise de parole, des clarifications, de sa vision.

Ainsi, il "paraine" ce courant. Cela nous laisse une liberté de ton. Nous préparons le terrain, en dédiabolisant le socialisme libéral, et là où nous sommes présents, nous plantons des graines. Peut-être une prochaine motion dans un ans et demi atteindra-t'elle les 5% ?
Quelques questions et prise de parole se sont ensuite enchainées, sur la stratégie à adopter, les retraites, l'immigration...


Ensuite les R2iens ont mangé ensemble, ce qui fut, (une fois de plus) agréable et intéressant.
Plusieurs décisions ont été prises :
-concernant la structuration et l'organisation de notre présence sur internet (blog,forum) , j'y consacre un message spécifique ce soir ou demain
-l'association doit être créé rapidement. Elle supportera directement le courant, et ne sera donc ouverte qu'aux socialistes. Il y aura une petite cotisation à régler. Cela sera le support et la formalisation du courant: à ce moment, au vu des cotisants, nous pourrons nous compter... Les non-adhérents socialistes pourront toujours participer au forum ou recevoir la newsletter.
-nous souhaitons trouver trois positions, propositions... sur lesquelles intéroger les candidats en interne. Avec Léoneck dans la voiture nous avonsimaginés des thèmes, parmi lesquels pourraient être ces 3 :

  • Europe,

  • retraites,

  • interventionnisme économique (protéger les travailleurs et pas les emplois),

  •  immigration,

  • Rmi-assistanat-retour à l'emploi,

  • Rénovation de Fonction publique et service public ( contient peut-être la question d'EDF)

  • sécurité

  • Extension des 35h...

Cela devrait nous caractériser, sans nous ostraciser... En partant d'une certaine manière du projet.
- il faudra arriver à produire des documents, actés, votés. Des synthèses. La réflexion autour du livre permet déjà cela, il faudra s'en servir et le poursuivre en interne.
-la prochaine réunion commune serait tenue à Lyon. (fin décembre, janvier ...)

Voila... il me semble que je n'oublie rien d'essentiel...

On peut aussi signaler que plusieurs de nos membres ferront la campagne législative ou municipale : Maud qui a été investie candidate socialiste de sa circonscription dans le Haut-Rhin (une des plus jeunes candidates de France) ; Michelle, suppléante également dans le Haut-Rhin, et Philippe qui sera suppléant dans le Nord. Ils n'ont pas a priori de chance de victoire, mais cela sera intéressant. Notamment pour Maud, investie sur nos idées dans des territoires R2iens.
Avec les municipales, nous pourrons également réfléchir plus spécifiquement à ce que signifie l'application locale de nos principes.

Donc nous semons au vent les graines du socialisme libéral. Cette rencontre fut importante, mais ce n'est encore qu'un petit pas.
Chacun dans sa section, dans ses connaissances, en dédiabolisant, et en amenant quelques nouveaux adhérents ferra fructifier notre démarche, de même qu'une meilleure présence sur internet et l'élaborations de synthèses de nos travaux et discussions.
Une visibilité et la crédibilité que nous batiront amèneront une médiatisation, de nouveaux adhérents du PS ou au PS, voire des élus, des cadres...
 Mais avant il y a quand même du boulot.

PS : autre vision de La Rochelle : Compte-rendu La Rochelle suite


Réformisme et Rénovation

Publié dans actualité R2

Commenter cet article

Jacques Heurtault 29/08/2006 22:04

Comme vous me l'avez demandé, j'ai mis un lien sur mon blog vers le vôtre.