Faire émerger réformisme et rénovation

Publié le par Réformisme et rénovation

 

juin 2006

Chers tous,

Je partage les frustrations des uns et des autres mais, rapportées au contexte et à nos moyens, elles sont à relativiser:

- Le parti socialiste n'est pas un parti social libéral (il en existe...): soyons cohérents dans nos attentes. La question des orientations avait d'ailleurs été tranchée lors du congrès du Mans. Ne crions pas trop vite au vol démocratique: le texte du projet résulte du débat et du vote qui ont alors eu lieu. Comme vous, j'aurais souhaité une orientation franchement sociale-démocrate ou socialiste libérale, comme vous le calendrier et les méthodes de mise au point du projet m'exaspèrent, mais il faut quand même raison garder.

- En très peu de temps, nous sommes nombreux à avoir travaillé pour produire des propositions relayées en section et en fédération. Les "faire passer" supposait de dégager des majorités dans ces instances. Participant à la commission des résolutions de la fédé de Paris, je me suis battu jusqu'au bout avec succès en ce qui concerne la lutte contre les discriminations.
Disposer d'un vrai courant aurait été précieux mais cela ne s'improvise pas. J'essaye de convaincre Jean-Marie Bockel depuis longtemps de cette nécessité. Mais l'essentiel de la mission qu'il m'a confié est d'abord un travail de plume et de diffusion médiatique. 

- Conséquence: la rédaction définitive de notre projet alternatif (puis la réalisation de l'ouvrage collectif) sont plus que jamais à l'ordre du jour. Nous pourrions distribuer à La Rochelle la tribune + le texte  et appeler tous les sympathisants à nous rejoindre lors d'une réunion un peu médiatisée. Avec un positionnement tout trouvé: n'étant pas candidat, JMB et le réseau R2 sont les libres catalyseurs d'un socialisme libéral et pragmatique qui expose sans tabou le programme de réformes et de rénovation attendu par les Français.


Amicalement,

Jean-François PASCAL

Publié dans actualité R2

Commenter cet article